Je ne regarde pas beaucoup la télé (en fait je n’ai pas de télévision) mais je regarde quelques fois des émissions en ligne. J’ai découvert récemment une série britannique appelée The IT Crowd qui me fait beaucoup rire même si ce n’est pas très subtil.

Ça me rappelle une époque où être informaticien était différent. Il semble que maintenant tout est devenu si sérieux. C’est peut-être l’économie qui veut ça et le fait que les gens connaissent plus les ordinateurs qu’autrefois. Les informaticiens ne sont plus maintenant une race à part que personne ne comprend.

Il y a quand même beaucoup de choses qui me rappellent de bons souvenirs. Comme à chaque fois que les gars répondent au téléphone ils disent: « Have you tried turning it off and on again? » Les gens ne comprennent rien à leur travail. Ils ont même fait croire à leur patronne que si on essaie de rechercher le mot « google » dans Google ça peut briser l’Internet.

Si on regarde attentivement sur l’image ci-haut, il y a un PET de Commodore sur l’étagère. C’est le premier micro-ordinateur sur lequel j’ai travaillé. J’avais déjà fait du Fortran avec des cartes perforées et de l’APL sur un terminal papier. Le PET est arrivé avant le très populaire Commodore 64 qui avait 64K de mémoire! Le PET sur lequel j’ai travaillé n’avait que 8K dont seulement la moitié de disponible. Il y avait aussi un lecteur cassette pour enregistrer nos programmes. Il fallait programmer de façon très efficace. Lorsque je regarde du code aujourd’hui, je vois que les gens ne sont pas habitués à composer avec ce genre de limitations. On voit que les décorateurs ont fait des efforts, il y a même un Altair 8800.

J’ai ajouté deux petits clips sur la patronne qui se fait jouer des tours.