Sandra Mallon

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. martine dit :

    Je me demande pourquoi le panama ne fait pas l’extradition?????? est-ce normal??? je trouve cette histoire assez difficile à comprendre…..Comment se fait-il que si elle avait rien en sa possession ils l’ont quand même fait purger une peine de presque 4 ans……..alors il devait y avoir des preuves j’imagine….Car il faut savoir qu’il y a deux autres Québécoises en prison au Panama pour la même raison…Mais il semble qu’elles ne clament pas leurs innocences. Saurons nous un jour si cette histoire et vraie ou fausse!!! Mais je reste quand même de tout cœur avec Mme Sandra Mallon

    • admin dit :

      Bonjour Martine,

      Les autres pays n’ont pas nécessairement besoin de beaucoup de preuves pour mettre quelqu’un en prison. Je ne peux que parler des États-Unis mais je suppose que la situation n’est pas plus brillante dans les pays d’Amérique latine.

      Pour être reconnu coupable d’un crime en rapport avec la drogue, la possession de drogue n’est pas du tout nécessaire, que ce soit au Canada ou ailleurs. On peut être complice avec quelqu’un qui fait le trafic ou même n’avoir que comploté. C’est une accusation que les américains aiment bien, le complot. Il semble qu’ils n’ont pas besoin de beaucoup de preuves à part « démontrer » que la personne avait l’intention de commettre un crime. La seule condition est qu’il faut qu’il y ait au moins deux personnes. Alors ils accusent les gens d’avoir comploter avec des « personnes inconnues ». Habituellement les preuves ne sont que circonstancielles: être ami avec quelqu’un qui trafique ou avoir un colocataire qui fait la vente de drogues. On va dire que la personne était nécessairement au courant et si elle prétend qu’elle ne savait rien, on appellera ça de l’aveuglement volontaire.

      Quelques fois les procédures sont si longues et les sentences qu’on risque d’avoir si énormes qu’on fini par plaider coupable à n’importe quoi. Dans mon cas le procureur américain m’a dit que si je ne plaidais pas coupable, j’aurais 20 ans de prison et qu’il refuserait mon transfert vers le Canada. J’étais sûr de gagner ma cause mais mon avocat m’a dit que même si je n’étais pas coupable du crime qu’on m’accusait, les jurés me trouveraient coupable car ce que j’avais fait était « mal ». De toute façon, les procédures auraient duré des années. On m’a offert 10 ans et tout était organisé pour que j’aie mon transfert rapidement et avec le temps déjà fait, je sortirais de prison vite car, à ce moment là, les gens sortaient au sixième au Canada. Malheureusement, cela a pris trois ans pour que je sois transféré et le sixième n’existait plus alors cela m’a pris une autre année pour sortir.

      Mon opinion est qu’il est naïf de croire qu’il faut être coupable pour faire de la prison. Je crois quand même sincèrement que la grande majorité des gens en prison sont coupables et ils ne s’en cachent pas. La plupart disent mériter leur sentence.

      Il faut aussi savoir que le cas de Mme Mallon est particulier car il y a quelqu’un ici qui travaille fort pour elle. Il y a beaucoup de gens incarcérés à l’étranger pour des choses complètement stupides qui n’ont pas ce support et qui vivent des choses horribles. Ce que j’ai entendu dire des prisons d’Amérique latine est que quelqu’un qui a de l’argent s’en sort habituellement bien (de bonnes conditions, etc.) mais ce n’est pas le cas partout. Certains pays donnent le même traitement à tout le monde. Je ne sais pas pour le Panama.

      Mais quand je lis la page facebook de Mme Mallon, je trouve quelques fois un peu drôle de voir qu’on trouve affreux qu’elle n’ait pas pu dire adieu à des amies avant de partir ou que cela ait pris beaucoup de temps pour son voyage de retour. C’est la prison, et c’est comme ça partout. On est traité comme du bétail et si on pense que le gouvernement canadien va nous aider, on est bien naïf. Je pourrais parler longtemps du consulat canadien de Buffalo, il n’y avait personne qui parlait français pour nous aider! J’ai dû faire des appels pour d’autres gars qui ne se débrouillaient pas en anglais. Et ça c’est quand il voulait bien nous aider.

  2. Francine Harnois dit :

    Mme Mallon a été libéré cette semaine!!!! Elle est officiellement sortie de la prison.
    Fevrier 2014

    • admin dit :

      Merci pour ton commentaire Francine.

      Selon sa page facebook elle a été libérée vendredi dernier le 21 février.

      Elle a été bien chanceuse car normalement cela prend beaucoup plus de temps pour être libéré. Pour le classement (ça veut dire décider vers quelle prison on t’enverra) cela prend au moins trois mois. Ensuite c’est au moins un autre trois mois. Et ceci c’est pour des gens qui ont été transférés d’autres pays comme Sandra. Pour moi cela a pris presque un an.

      Avant l’arrivée des conservateurs au pouvoir ça se passait très rapidement car les gens qui arrivaient de l’étranger avaient normalement déjà plus du un sixième de fait alors on les libérait presque tout de suite. Par exemple, lorsque je suis arrivé au Canada j’avais plus que la moitié de ma sentence déjà servie alors j’aurais dû être libéré tout de suite (environ deux semaines). Mais comme le gouvernement Harper avait enlevé le traitement expéditif du dossier même pour ceux qui avait été condamné avant le changement de loi, je n’ai pas pu en bénéficier.

      C’est la deuxième fois qu’on me faisait faire de la prison avec des lois rétroactives.

      Par contre il s’est passé quelque chose en janvier qui a changé ce processus. Il y a eu un appel et le traitement expéditif a été rétabli pour des gens qui avaient été condamnés avant le changement de la loi.

      J’ai avisé « l’administrateur » du compte facebook de Sandra pour qu’elle puisse en profiter et qu’elle sorte au plus vite. Cet « administrateur » a effacé mon commentaire de la page facebook et m’a dit de me mêler de mes affaires et qu’elle n’aviserait Sandra de rien car cela la mélangerait trop.

      Il semblerait que cela s’est quand même bien passé car elle est déjà libre. Je suis bien content pour elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *